Afficher ou masquer le menu mobile
STLVTTActualitésNicolas Romilly, un drôle d’oiseau de nuit

« Il n’y a pas une semaine où ne programmons pas une sortie nocturne avec le club, hiver comme été. J’adore ça ». Alors forcément, quand la STL VTT pointe son nez en 2017, la nouveauté est accueillie avec un certain enthousiasme. «C’était d’abord le retour d’une grande épreuve chronométrée sur la région lyonnaise, où elles avaient presque toutes disparues, et en version semi-nocturne, c’était le bonheur. » 25 adhérents de Lyon VTT participent à cette première édition, sur différentes formules. Nicolas opte pour le 71 km chrono, qu’il bouclera en 4h05, à la 43eme place. Il faut dire qu’il connaît intimement le parcours, puisqu’il fait partie du groupe de vététistes qui ouvre chaque année la SaintéLyon running début décembre. Équipé de son VTT semi-rigide 29 pouces en acier issu du fabricant local SOBRE, Nicolas avale les 71 km avec fluidité. « Le parcours est assez roulant avec quelques passages plus techniques. Mais tout passe sur le vélo. Je me suis vraiment fait plaisir.»
Attention toutefois à ne négliger l’éclairage. En connaisseur, Nicolas a optimisé son équipement avec deux éclairages (casque et guidon) de 1600 lumens chacun, qu’il régle à 50 à 70 % parce que c’est bien suffisant et pour économiser ses batteries.
Tout juste rentré des Chemins du Soleil, Nicolas ne pourra pas participer à la STL VTT cette année, à son grand regret. Mais il sera là en 2019.
LYON VTT sera en tout cas de nouveau bien représenté puisque qu’une quinzaine d’adhérents sont déjà inscrits pour le 23 juin prochain.

Retour haut de page
Aller à la barre d’outils